Stéphane MIRA Gérontopraticien

A domicile ou en établissement de santé ou médico-social

 

 Numéro SIRET: 849 982 194 00011 

Qu'est ce qu'un Gérontopraticien ?

Le Gérontopraticien est un professionnel spécialisé pour intervenir par le toucher sensoriel auprès des séniors âgés de plus de 60 ans, des personnes fragilisées par l’âge -et quelquefois la maladie ou le handicap -, des personnes en fin de vie et des aidants naturels.

Le Gérontopraticien est appelé à intervenir en complément des professionnels de santé et peut pratiquer quels que soient l’installation de la personne (au fauteuil, allongée…) et son état de santé. Il travaille en étroite collaboration avec les soignants et les familles. Cette approche non médicamenteuse et les massages bien-être pour les personnes âgées pratiqués par le Gérontopraticien s’inscrivent dans les bonnes pratiques professionnelles en établissement validées par l‘H.A.S-ANESM ainsi que dans la prévention de la iatrogénie médicamenteuse.

Dans quel cadre et comment pratique le Gérontopraticien ?

Le Gérontopraticien intervient sur demande ou prescription au domicile des personnes et/ou en établissement de santé ou médico-social (type EHPAD, Unité Alzheimer, MAS, …), Pôle répit, Foyer de vie...

Le Gérontopraticien propose des soins de confort et de bien-être adaptés à chaque personne. Chaque séance est individuelle et personnalisée. En structure médicalisée, il propose à l'équipe médicale de laisser des transmissions écrites sur le logiciel médical utilisé par l'équipe soignante.

Pourquoi faire appel à un Gérontopraticien ?

Le Gérontopraticien accompagne la personne fragilisée ou en cours de fragilisation grâce à des techniques de toucher sensoriel spécifiques et ajustées, qui sont également issues de l’haptonomie. Le toucher est un mode de communication essentiel : il permet de sécuriser la personne par la prise en compte globale de son enveloppe corporelle.

Les objectifs sont de :

  - favoriser la détente et le repos des personnes âgées ;

  - apaiser et contenir les personnes fragiles ou en cours de fragilisation ;

  - soulager et détendre les personnes douloureuses ;

  - favoriser le développement des approches de bientraitance et/ou maintenir le lien social avec l'environnement extérieur notamment pour les personnes qui sont à leur domicile.

Le gérontopraticien peut également accompagner une personne en fin de vie par une approche relationnelle adaptée. Il propose, en outre, d'accompagner par le toucher les troubles dus aux démences (Alzheimer et apparentés) et les traitements lourds.

De quelle manière se déroule une séance ?

En établissement de santé : - La séance est individuelle et se déroule dans la chambre du résident ou dans une pièce dédiée (salle de relaxation, salle Snoezelen,...). Elle se pratique quelle que soit l’installation de la personne (au fauteuil, allongée…).
                         - La durée d'une séance varie de 20 à 30 minutes.
A domicile : - La séance est individuelle et se déroule à l'écart de toutes sources de stimulations sensorielles. C'est un moment de calme et unique pour la personne.
           - Prévoir une grande serviette et une de taille moyenne ; un marche-pied peut être utile pour s'installer sur la table de massage (je me déplace avec une table de massage). La table de massage sera privilégiée pour les aidants naturels qui peuvent s'y installer. Pour les autres personnes, on peut s'installer sur un lit, un fauteuil ou une chaise.
          - La durée d'une séance varie entre 20 à 30 minutes pour une personne fragilisée et entre 45 à 60 minutes pour un aidant naturel.
Produits utilisés : Je sélectionne rigoureusement les produits que j'utilise. Mes produits sont sains pour votre peau et notre planète. 
           - Pour les personnes fragilisées, j'utilise une huile de soin à l'huile d'amande douce qui sèche très rapidement (vous retrouvez ce type d'huile dans la plupart des EHPAD) et un lait hydratant corps et visage.
         - Pour les aidants naturels, j'utilise des huiles végétales et des huiles essentielles issues de l'agriculture biologique.
 
LES OBJECTIFS D’UNE SÉANCE:

  • proposer des massages-bien-être adaptés aux séniors ;
  • favoriser la détente et le repos des personnes âgées, par des gestes et mouvements de toucher sensoriel ;
  • apaiser et contenir les personnes fragiles ou en cours de fragilisation ;
  • soulager et détendre les personnes douloureuses ;
  • accompagner la fin de la vie par une approche relationnelle adaptée ;
  • accompagner par le toucher les troubles dus aux démences (Alzheimer et apparentés) et les traitements lourds ;
  • développer des approches de bientraitance ;
  • favoriser et/ou maintenir le lien social avec l’environnement extérieur.
Cette approche globale de la personne favorise une source de plaisir et peut éviter ainsi une dégradation de l’état général de la personne.
Les soins de confort et de bien-être pratiqués se font en l’absence de diagnostic et de traitement thérapeutique, ils ne s’apparentent en rien, ni dans les contenus ni dans les objectifs, à la pratique de la masso-kinésithérapie ainsi qu’à une pratique médicale ou paramédicale, et ne sauraient se substituer à un traitement conventionnel, le gérontopraticien ayant comme intention et finalité l’accompagnement d’un bien-être global de la personne dans un cadre de relaxation et de détente.

LES TECHNIQUES UTILISÉES :
 
Lors de mes séances, j’utilise trois techniques de toucher :
-Massage Bien-Être : Pour les aidants naturels et les séniors sans pathologie particulière.
-Toucher massage : Pour les personnes âgées, les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées,...
-Toucher contact : Pour les personnes en fin de vie, douloureuses, avec des bandages,...
L'intensité que je mets dans mon toucher est adapté à chaque personne en fonction de ses attentes et de sa fragilité et/ou son installation: chaise, fauteuil roulant, lit médicalisé, etc....
Lors de mon cursus de formation, j’ai pu développer la communication non verbale avec les personnes âgées.
Je travaille en étroite collaboration avec les soignants et les familles. 

COMMENT CELA FONCTIONNE-T-IL PHYSIOLOGIQUEMENT ?

Le toucher est le premier sens qui se développe in utero. Ce sens est présent partout en nous puisqu’il se propage essentiellement par la peau, celle-ci se dotant de récepteurs dès le 4ème mois de grossesse.
Les récepteurs sensoriels répondent au toucher ; le trajet dans le corps se fait par les nerfs puis par les voies nerveuses centrales (la moelle épinière) pour atteindre les centres nerveux (le cerveau, le cervelet). Le trajet de l’information s’effectue dans les deux sens ; les récepteurs sont impliqués dans nos cinq sens.
Lorsque je pratique un soin de confort et de bien-être, le massage permet au cerveau de secréter de l'ocytocine au bout de quelques secondes de contact physique. L’ocytocine est un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, centre émotionnel du cerveau, qui favorise le sentiment de satisfaction, réduit l’anxiété et le stress.
Le massage bien-être stimule le cerveau en passant par le trajet de l'information ( nerfs > moelle épinière > thalamus > cortex cérébral).
D'autres hormones ( endorphines, dopamine,...) peuvent être stimulées par le toucher sensoriel.
La peau est un organe à multiples facettes, dont celui du contact sensoriel. La peau est un des organes les plus volumineux de l'organisme : sa surface chez l'adulte est comprise entre 1,5 et 2 mètres carrés.
La peau représente également un lieu de mémoire. Elle est marquée par le temps, "se souvient" par des cicatrices physiques ou affectives.
Le toucher est donc le premier sens à se développer et celui qu’on garde généralement intact toute sa vie et jusqu’à notre dernier souffle.

Service facile et pro

Créer un site Internet pro